Official Magazine of French House "On Aura Tout Vu" | “Kill Bambi” par Jeroen Verbruggen,costumes et scénographie: Maison de Couture «ON AURA TOUT VU » pour LA COMPAGNIE DES BALLETS DE MONTE-CARLO
5796
post-template-default,single,single-post,postid-5796,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,

Blog

06 Avr / “Kill Bambi” par Jeroen Verbruggen,costumes et scénographie: Maison de Couture «ON AURA TOUT VU » pour LA COMPAGNIE DES BALLETS DE MONTE-CARLO

LA COMPAGNIE DES BALLETS DE MONTE-CARLO – DU 19 au 22 AVRIL 2012

La Compagnie des Ballets de Monte-Carlo

La Compagnie des Ballets de Monte Carlo nous donne à voir au mois d’avril une performance qui se distingue à nouveau par la diversité des approches chorégra¬phiques proposées et sa qualité d’interprétation.
Jean-Christophe Maillot nous donnera l’occasion de revoir à Monaco une oeuvre qui a fait le tour du monde : Altro Canto I par Jean-Christophe Maillot, costumes Karl Lagerfeld , un ballet captivant qui entre en résonan¬ce visuelle avec la musique puissante de Monteverdi. Une voûte de bougies servant d’écrin à l’architecture des corps et à leurs frémissements éclaire d’une lumière douce, presque liturgique, les courbes des mouvements. L’art des cathédrales se fait charnel et les statues d’églises deviennent matière vivante.
Le public pourra ainsi découvrir BODY REMIX les VARIATIONS GOLDBERG  Acte 1, pièce emblématique de la chorégraphe canadienne Marie Chouinard, qui pour la première fois propose cette oeuvre mondialement célèbre à une autre compagnie que la sienne. Les Ballets de Monte-Carlo exécuteront une succession de variations sur l’exercice de la liberté. Les danseurs apparaissent, souvent sur pointes en s’appropriant différents supports – béquilles, cordes, prothèses, barres horizontales, harnais…  qui parfois libèrent le mouvement, parfois l’entravent, parfois le créent.
À la demande de Jean-Christophe Maillot, Jeroen Verbruggen, jeune soliste des Ballets de Monte-Carlo au style impulsif et virtuose, s’est mis en relation avec la maison de couture « On aura tout vu », découverte à Monaco pour avoir signé la muséographie de la récente exposition de poupées de la collection Galéa à la Villa Sauber. De cette collaboration est née Kill Bambi une oeuvre « pour grandir » qui déborde d’énergie et dans laquelle les univers de ces différents artistes au caractère bien trempé fusionnent à merveille.

kill bambi

costummes  father for kill bambi by on aura tout vu livia stoianova yassen samouilovKill Bambi CRÉATION
Costumes et scénographie : Maison de Couture «On aura tout vu»
Lumières : Jeroen Verbruggen et Samuel Thery
Musiques :
1) Les barricades mystérieuses, François Couperin
(interprété par Yvonne Lefébure et Barbara Maria Willi)
2) Concerto pour clavecin et orchestre op. 40, Henryk Górecki
(interprété par Elżbieta Chojnacka)
3) Who killed Bambi, Sex Pistols
4) La grande porte de Kiev (Tableaux d’une exposition), Modeste Moussorgski
(interprété par Leif Ove Andsnes au piano)
5) Concerto en sol mineur pour orgue, orchestre à cordes et timbales, Andante, allegro giocoso, Francis Poulenc (interprété par l’Orchestre National de L’ORTF)
6) MGV, Musique à Grande Vitesse, 5e région, Michael Nyman
(interprété par le Royal Liverpool Philharmonic Orchestra)
7) Z, John Oswald
Première : jeudi 19 avril 2012, Grimaldi Forum, Monaco
Durée : 25 mn

Bambi for kill bambi by on aura tout vu pour ballet de montecarlo

chasseur costumes kill bambi by on aura tout vu by on aura tout vu

costummes Kill Bambi  Mother on aura tout vu  yassen samouilov livia stoianova ballet de montec

skunk costummes for kill bamby by on aura tout vu for ballet de montecarloCela fait maintenant trois ans que le personnage de Bambi obsède Jeroen Verbruggen. Ce danseur des Ballets de Monte-Carlo connaît régulièrement des périodes au cours desquelles un animal accapare son esprit tout entier. Il y a quelques années, les poissons rouges nageaient déjà dans le bocal de son crâne et c’est au terme d’un workshop intense qu’il s’en était libéré. Cette fois encore, c’est Jean-Christophe Maillot qui lui a permis d’exorciser le cervidé qui le hantait. À la demande du Chorégraphe Directeur des Ballets de Monte-Carlo, Jeroen Verbruggen a collaboré avec la maison de couture « On aura tout vu », découverte à Monaco pour avoir signé la muséographie de la récente exposition de poupées de la collection Ga¬léa à la Villa Sauber. Entre le jeune chorégraphe qui veut explorer les peurs qui nous font grandir et les créateurs de cette maison.
Kill Bambi est une chorégraphie nerveuse et agitée, à l’image de ces faons, toujours sur le qui-vive à cause « du danger », expression énigmatique désignant l’Homme et que Disney distillait à merveille dans son film. Ce même danger tue la mère de Bambi et ne lui laisse pas d’autre choix que de grandir. Un coup de fusil qui propulse Bambi dans le monde des adultes et dont la détonation suivie du silence sonne le départ irrémédiable d’une enfance anéantie. Dans la pièce de Jeroen Verbruggen, le danger prend différentes formes, l’autoroute par exemple, et à chaque fois qu’il frappe, un grand rideau rouge s’abat sur la scène.
À travers Kill Bambi, oeuvre aussi chaotique que minima¬liste (les deux ne sont pas incompatibles pour le choré¬graphe), Jeroen Verbruggen se demande ce que signifie grandir, cette étrange et perpétuelle initiation dont on n’aperçoit jamais la fin.
« Grandir…
Certains mettent du temps alors que d’autres brûlent les étapes.
Certains s’y refusent tandis que d’autres l’espèrent.
Souvent, les événements et le hasard accélèrent le cours du temps sans nous demander notre avis.
Et puis il y a ceux qui cherchent à revenir vers l’enfance.
Mais peut-on vraiment revenir en arrière ?
C’est cette dernière question que pose Kill Bambi et c’est pour cela que j’ai souhaité commencer par la fin.
Sur le chemin du retour, la douleur est toujours là. Elle nous guette et revient, rendue plus vive encore par l’acuité d’un regard qui a vieilli et qui parfois sait l’affronter avec humour (Jeroen Verbruggen) »

 

RÉSERVATIONS SPECTACLES
Par téléphone
Grimaldi Forum : 00 377 99 99 30 00
Par courrier
En retournant votre bulletin de réservation avec votre règlement (chèque libellé à : Service Location). Les billets seront envoyés à votre adresse si le chèque arrive 10 jours avant le premier spectacle réservé ; dans le cas contraire, vous pourrez les retirer sur place, le soir même.
Service Location Atrium du Casino,
BP 139 / 98000 MC Monaco Cedex
Sur Internet
www.balletsdemontecarlo.com
www.fnac.com
Sur place
Grimaldi Forum du mardi au samedi
de 12h à 19h.
Atrium du Casino de Monte-Carlo
du mardi au samedi de 10h à 17h30.
Dans les magasins FNAC et CARREFOUR

partenaires de ballet national de monaco

3 Comments
  • lidiamartinez

    kill the boring thing! Vivà les bambis et les Bambinnettes,
    M—- pour la pièce et le tout! Bravo à tous. Bjo
    LM

  • April Ball

    I, for one, can’t wait to see everything come together. J’ai vraiment hâte! -April Ball (aka “the Hunter”)

  • natacha

    un nouveau rêve en ballet, des costumes beaux et forts bravo nat